Oenogastronomie Euganéenne

Le plaisir de la table est une ancienne tradition des collines euganéennes : la fertilité du sol donne des produits naturels et fortement enracinés dans le territoire.

La tradition à table

La tradition gastronomique locale est étroitement liée aux produits simples du potager, de la basse-cour et de la vigne, à la charcuterie, aux fruits de saison et aux fines herbes spontanées (la raiponce est une herbe sauvage typique des collines euganéennes).

Les produits régionaux

Les produits de la basse-cour sont en particulier bien représentés par la célèbre poule padouane, mais aussi par celle de Polverara, par l’oie, la pintade, le chapon, le canard, etc. C’est toujours à la fertilité du sol que cette région doit certains produits naturels comme l’huile d’olive, le miel, le « Jambon cru doux de Montagnana » et surtout le vin. Parmi les produits d’excellence, citons l’asperge, aussi bien la blanche que la verte, dont la province de Padoue est le principal producteur.

Nombreuses sont les variétés de chicorée, une plante vénitienne typique, de celle bigarrée de Castelfranco à celle rouge précoce et tardive de Trévise, en passant par celle à feuilles rouges de Chioggia ou de Vérone.

C’est à Montagnana, une ville fortifiée splendide, que l’on produit le jambon ; la saveur douce, la texture tendre, la couleur rosée et le parfum caractéristique garantissent la délicatesse d’un produit reconnu AOP et garanti par le Consortium du Jambon Veneto Berico Euganeo.

Plats régionaux

La tradition typique locale se caractérise par certains plats devenus des symboles comme les risottos, dont celui avec les « cicche » (foies de volaille) ou aux « bruscandoi » (germes de houblon), la soupe « risi e bisi » (riz et petits-pois), la « pasta e fasoi » (pâtes et haricots), le « bollito alla padovana » célèbre (pot-au-feu à la mode de Padoue), les légumes de saison, la viande de basse-cour et pour finir la polenta (farine de maïs) incontournable dans les plats suivants : « polenta e osei » (polenta avec des oiseaux tels que les alouettes ou les grives), « polenta e funghi » (polenta avec des champignons) et « polenta e baccalà » (polenta avec de la morue séchée et salée).

L’huile

La culture des olives a toujours été constante sur les collines euganéennes depuis l’époque pré-romaine. L’huile d’olive vierge extra produite dans la zone du Parc des collines euganéennes a une couleur vert or; c’est un produit délicatement fin, obtenu suite au pressage à froid dans les moulins historiques comme celui de Valnogaredo, qui fonctionne encore de nos jours. Elle est généralement mise en bouteilles sans être filtrée, après une décantation soignée.

Le vin

Les vignobles s’étendent en dégradant légèrement sur les collines jusqu’à l’orée des bois : produire du vin est depuis toujours un art, soutenu par la nature favorable, par la morphologie des vignes et par les facteurs climatiques. La production de vins de qualité des collines euganéennes est aujourd’hui institutionnalisée par le Consortium pour la sauvegarde de l’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.) Colli Euganei (pour garantir l’origine, la tradition et la qualité des caves du territoire que l’on peut visiter en suivant le parcours de la Route des vins des Collines euganéennes.

  Article added to favorites