Rééducation

Rééducation de la pathologie ostéo-articulaire en milieu thermal.

QU’EST-CE QUE C’EST ?

L’utilisation des ressources thermales pour la pratique de la rééducation est encore rare, bien qu’elle présente un intérêt certain pour la Médecine de réadaptation et pour le développement du thermalisme en Italie. Un Centre thermal de réadaptation doit être conçu de manière à permettre l’accès, et éventuellement le séjour, de personnes handicapées. Parallèlement, il doit offrir des traitements thermaux et de réadaptation (kinésithérapie, rééducation respiratoire, drainage lymphatique, laserthérapie, électrothérapie, etc.). En particulier, la kinésithérapie et ses principales techniques (mobilisation passive ou active, rééducation fonctionnelle, hydrokinésithérapie, rééducation respiratoire, etc.) jouent un rôle majeur aujourd’hui ; on ne doit pas la considérer seulement dans l’acception classique de «thérapie par le mouvement», mais la concevoir comme une technique cherchant à «conserver ou à recouvrer le mouvement».

INDICATIONS

Parmi les maladies d’origine ostéo-articulaire susceptibles d’être traitées dans un Centre thermal de réadaptation, il convient de mentionner les maladies dégénératives (ostéoarthroses), les maladies rhumatismales (spondylite ankylosante, arthrite psoriasique, arthrite rhumatoïde, etc.), les affections post-traumatiques (fractures, foulures, etc.) et post-chirurgicales (prothèses, etc.), l’ostéoporose, les hypotrophies musculaires, les raideurs articulaires, les altérations posturales et fonctionnelles. Pour chacune de ces affections, il faut établir un programme de soins spécifiques ; le choix du type d’intervention et de la forme de soins doit tenir compte de la phase de la pathologie et des objectifs à atteindre. En exploitant la synergie produite par l’effet décontracturant, antalgique et anti-inflammatoire de la cure thermale, on favorise la pratique d’exercices de kinésithérapie qui, au final, aboutissent à une récupération motrice et fonctionnelle plus rapide et complète de nombreuses affections muscolo-squelettiques, ainsi qu’à la prévention d’une éventuelle aggravation.

Enfin, il convient de ne pas négliger les effets psychologiques d’un séjour dans un environnement calme et relaxant, conditions généralement offertes par un séjour dans un Centre thermal.

MÉDECINE DE RÉADAPTATION THERMALE

Compte tenu de l’expérience acquise en matière de traitement des maladies ostéo-articulaires en milieu thermal, nous pouvons affirmer que la physio-rééducation est un complément indispensable aux traitements thermaux traditionnels dans de nombreux cas d’affections ostéo-articulaires. Le point de jonction entre la Médecine thermale et la Médecine de réadaptation  porte aujourd’hui le nom de Médecine thermale de Réadaptation. En effet, la recherche de synergies entre la crénothérapie et la réadaptation justifie l’offre de traitements de réadaptation dans les Centres thermaux. En outre, le développement des Centres thermaux de réadaptation pourrait constituer une opportunité pour les services de santé publics. Les établissements thermaux qui satisfont aux critères de la réadaptation pourraient être intégrés dans les structures de santé territoriales, ce qui contribuerait à décongestionner les services de rééducation hospitalière.

  Article added to favorites