Insufflations Thermales

Les insufflations tubaires endo-tympan avec de l’eau thermale garantissent une action anti-inflammatoire.

Le tube d’Eustache est un petit canal qui relie l’oreille moyenne avec la partie des voies aériennes se trouvant entre le nez et la faringe (cavité rhinopharyngée). Ce tube permet la régularisation des échanges d’air entre l’oreille et l’atmosphère externe. Par exemple, c’est grâce au tube d’Eustache que nous pouvons compenser la différence de pression qui se produit lorsque nous nous trouvons dans un avion ou que nous allons en montagne. Ce tube est revêtu d’un épithélium glandulaire cillé (comme celui des bronches) qui assure la progression de la sécrétion glandulaire vers la cavité rhinopharyngée. Grace aux mouvements de déglutition, le tube se dilate et la cavité rhinopharyngée (ostio) s’ouvre. Avec son ouverture, l’équilibre entre la pression environnementale et la pression des tympans se réalise.

Par conséquent, le tube a trois fonctions fondamentales:
1) ventilation de la caisse du tympan;
2) Protection de la caisse du tympan contre les sécrétions de la cavité rhinopharyngée;
3) drainage des sécrétions de la cavité du tympan.

La première fonction est importante pour l’audition: la diminution de la pression du tympan provoque, en effet, une diminution de l’audition. Un tube rééquilibre la pression en rétablissant la fonction auditive. La protection assurée par le tube est de type mécanique ; sa fermeture s’oppose, en effet, à la pénétration de sécrétion rhinopharyngées et de résidus alimentaires qui pourraient constituer un véhicule d’infection. Enfin, les mécanismes biologiques (cils) favorisent le drainage naturel et la dépuration de la cavité du tympan.

CONSEQUENCES DE L’INFLAMMATION DU TUBE D’EUSTACHE

La surdité rhinogène constitue la pire complication. Il s’agit d’une diminution de l’ouïe causée par des inflammations rhinopharyngées (d’où le terme “rhinogène”), et donc du nez, de la gorge et de ses conséquences sur l’oreille moyenne et sur le tympan, à travers un tube qui ne fonctionne pas parfaitement.

THERAPIES THERMALES AVEC DE L’EAU SALSO-BROMO-IODIQUE

Le traitement agit sur les conséquences sur le tube qui peuvent être traitées par insufflation du tympan, mais aussi sur facteurs qui les favorisent (inflammations des premières voies aériennes), traitables avec des cures inhalatoires, qui sont nécessaires pour éliminer les causes du maintien et de la réapparition du processus tube-tympan. Les insufflations tubaires du tympan avec les eaux thermales d’Abano et Montegrotto garantissent également une action anti-inflammatoire, anti-catarrhale et eutrophique efficace, qui a d’ailleurs été prouvée par de nombreux travaux scientifiques. Leur action mécanique assure une ventilation efficace de la caisse et permet d’obtenir de meilleurs effets thérapeutiques en recourant aux insufflations tubaires dans le tympan.

COMMENT SONT-ELLES PRATIQUEES?

L’insufflation tubaire dans le tympan est une méthode qui consiste à introduire la solution nébulisée directement dans le tube, au moyen d’un cathéter introduit dans une fosse nasale jusqu’à l’extrémité rhinopharyngée du tube, en observant éventuellement, avec un otoscope, les mouvements ou les modifications du réflexe lumineux de la membrane du tympan, qui indiquent la pénétration du gaz dans la caisse du tympan.

  Article added to favorites