Fangothérapie Thermale

Thérapie de boue, médecine naturelle.

Les Thermes sont une réponse simple et naturelle au besoin de santé et de bien-être psychophysique de notre époque: la cure balnéaire de boue ou la fangothérapie est une méthode naturelle destinée à améliorer la qualité de vie.

Nos eaux et nos boues thermales sont connues dans le monde entier, et ont offert du bien-être aux milliers de personnes qui fréquentent depuis des années notre localité.

La fangothérapie est utile pour soigner et prévenir les maladies liées au rhumatisme et aux arthrites, dont elle supprime rapidement les symptômes, en offrant de nombreux mois de bien-être; elle stimule également la production de substances hormonales qui ont une fonction thérapeutique locale sur les arthroses initiales ou à des stades plus avancés, sur les fractures, les luxations et les rhumatismes. L’application de la boue thermale mure constitue une méthode de traitement des maladies liées au rhumatisme en phase non aigüe, qui est très répandue et réputée pour son efficacité contre les symptômes douloureux et pour limiter la réaction inflammatoire qui accompagne le processus de détérioration du cartilage. Il s’agit d’un traitement naturel qui soulage également les personnes souffrant de maladies comme l’arthrose et l’ostéoporose.

Elle est particulièrement conseillée pour:

•  l’ostéoporose et les autres pathologies dégénératives:
arthrose, polyarthrose (avec ostéoporose diffuse ou localisée), arthroses diffuses, spondylarthrite, spondylolisthésie, arthrose des membres, arthrite, arthrite psoriasique, arthrite rhumatoïde en phase de rémission, ostéoporose, arthrose cervicale, arthrose lombaire, sciatose, discopathie sans hernie et sans symptôme d’irritation ou de compression nerveuse, séquelles d’interventions suite à une hernie discale, séquelle de rhumatisme articulaire, périarthrite scapulohumérale non aigüe, cervicalgie liée au rhumatisme;
•  rhumatisme de type inflammatoire (non aigüe) et rhumatisme extra-articulaire:
périarthrite, spondylite poïétique et ankylosante, bursite, rhumatismes dysmétaboliques et inflammatoire en phase non aigüe, fibromyosite, fibrosite, fibromyalgie, fibrose liée au rhumatisme, tendinite liée au rhumatisme, lombalgie, lombalgie liée au rhumatisme, myalgie et myosite;
•  certains cas post-traumatiques:
hypotrophie –hypertrophie musculaire, rigidité musculaire, y compris suite à une immobilisation dans le plâtre;
•  en prévention d’interventions chirurgicales:
arthroplastie pour tonifier les muscles et améliorer la circulation sanguine.

Pour que les soins soient efficaces, il est nécessaire de se soumettre à au moins 6/8 séances consécutives (fréquence quotidienne):
– le cycle de soins de boue destinés à la prévention dure en moyenne une semaine, et prévoit 6 applications;
– le cycle de soins de boue thérapeutiques dure en moyenne deux semaines, et prévoit 12 applications.

MODALITES DE LA THERAPIE DE BOUE: LES 4 PHASES DE LA SEANCE

1. Application de la boue thermale
La boue est appliquée sur la superficie des articulations du corps en fonction des indications du directeur sanitaire, à une température comprise entre 39 et 42 °C, pendant environ 15/20 minutes (30 minutes pour les applications partielles).
Bénéfices: la chaleur de la boue produit une dilatation des vaisseaux sanguins ayant des effets bénéfiques sur les composants de l’appareil moteur. De plus, des changements se produisent au niveau cellulaire, sur la fonction sécrétoire de la peau, en particulier au niveau de l’acide urique, dont l’élimination, qui est augmentée, favorise l’action désintoxiquante.

2. Bain thermal
Après une douche avec de l’eau thermale destinée à éliminer la boue, l’hôte est immergé dans un bassin d’eau thermale à une température d’environ 37°C, avec hydro-massage et ozonothérapie, pendant environ 10 minutes.
Bénéfices: la balnéothérapie améliore la circulation, la relaxation des muscles, et a une action analgésique. Etant donné la composition chimique de l’eau, elle favorise certains stimuli hormonaux, biochimiques et neurovégétatifs,qui complètent la sensation de bien-être.

3. Réaction sudorale
La phase successive est celle du repos et de la réaction du corps à la thérapie: les tissus dégagent la chaleur accumulée avec la boue et le bain thermal: après le bain thermal, la personne se rend dans la pièce réservée à la réaction sudorale, qui dure environ 30/60 minutes, et qui est due à l’augmentation de la température corporelle et à la dilatation des vaisseaux sanguins.

4. Massage thérapeutique
Bénéfices: la massothérapie: les massages, qui constituent la dernière phase du parcours quotidien de la cure thermale, sont tonifiants, thérapeutiques et relaxants.
Bénéfices: un bref massage a un effet décontractant, tonifiant, et stimule la peau et les muscles. Il complète la thérapie thermale.

CONTRE-INDICATIONS

La boue n’est appliquée que si le système cardiovasculaire et rénal de la personne fonctionne correctement. Dans le cas contraire, des applications partielles de boue peuvent être effectuées, de façon à ce que l’impact sur le corps soit plus limité.
Dans tous les cas, la fangothérapie est exclue pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, de cardiopathies ischémiques, de pathologies vasculaires cérébrales et périphériques graves, de néphropathies avec insuffisance rénale.
D’autres contre-indications sont prévues en cas de pathologies TBC, en cas de phase aigüe de maladies à caractère inflammatoire, en cas d’épilepsie, d’hyperthyroïdisme et de tumeurs malignes.
Il est en outre nécessaire d’éviter l’application de boue en présence de varices veineuse des membres inférieurs, en particulier en cas de complications comme dans le cas de phlébite et d’ulcère, en cas de grossesse et durant les premiers jours des règles.

Aucune contre-indication n’est prévue en cas de prothèses métalliques articulaires et d’ostéosynthèse par plaque et vis.

  Article added to favorites